L'exercice du plan de table en histoire

L'exercice du plan de table en histoire

Lorsque vous avez demandé Florence en mariage (et accepté l’idée qu’engager un wedding planer était malheureusement au dessus de votre budget) vous n’aviez pas imaginé l’imbroglio incroyable que représenterait l’organisation d’un mariage ni mesuré la somme d’efforts et d’énergie qu’elle demanderait. Après bien des épreuves, vous aviez surmonté l’étape de la liste des invités, la rédaction des faire parts et la sélection du menu quand, en accord avec Florence, vous avez décidé de vous dispatcher les dernières tâches. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Tandis que vous vous débattez avec l’épineux problème du plan de table, Florence s’occupe de la décoration et de l’agencement de la salle de réception.

Et concernant le plan de table, vous êtes plutôt satisfait de votre après midi ! Certes, l’exercice vous a couté quatre tasses de café et les trois quarts d’un paquet de cigarettes (vous avez arrêté de fumer l’année dernière) mais, sur les dix tables prévues, vous avez déjà réussi à organiser six tables rondes de dix personnes : une table pour la famille de Florence, une table pour votre famille, une table pour les enfants, une table pour vos copains du club de plongée, une table pour les collègues de Florence et une table pour ses copines de fac. Fier comme Artaban, vous vous apprêtez à attaquer les quatre dernières : La table d’honneur (La vôtre donc), celle de vos amis communs, celle de vos collègues de travail et la tables des gens que vous ne savez pas où mettre.

Honneur à la table d’honneur ! (Quand vous buvez trop de café vous devenez drôle)

Ce qui ne devrait pas être bien compliqué. Vous et Florence bien sûr, vos parents, les parents de Florence, votre sœur Bérénice et son cavalier, le petit frère de Florence, Hugo, votre grand-mère, les grands parents de Florence…et ca fait deux de trop ! Vous recommencez. Vous et florence, vos parents, les parents de Florence, Bérénice et son cavalier, Hugo, votre parrain…qui ne parle plus au reste de la famille depuis au moins dix ans. Vous recommencez. Vous et Florence, vos parents, les parents de Florence, Bérénice toute seule, Hugo, votre grand-mère, les grands parents de Florence…et tant pis pour le chiffre paire, vous rajouterez une chaise ! Vous vous resservez une tasse de café et passez à la table suivante…

La table de vos copains de bureau

Et soudain vous regrettez amèrement d’avoir sympathisé avec vos collègues. Vous commencez à énumérer : Alex, votre voisin d’open-space, Jessica et Emilie des ressources humaines, Eléonore, votre + 1, Marc de la technique, Caroline du marketing et Benoit, votre partenaire de baby foot. Pour faire bonne mesure, vous ajoutez même Gabriel, le comptable…avant de vous rappeler qu’il vient de refuser une augmentation à Caroline qui depuis l’a pris en grippe. Vous recommencez. Alex, votre voisin d’open-space, Jessica et Emilie des ressources humaines, Eléonore, votre + 1, Marc de la technique, Caroline du marketing, Benoit, votre partenaire de baby foot et Coralie de l’accueil. Bingo ! Vous allumez une cigarette et retaillez votre crayon. Au Suivant !

La table de vos amis communs

Marie Laure et son fiancé Aurélien, Alix et son nouveau copain Jules, Romain et sa copine Lucie…avant de vous rappeler qu’Alix a toujours refusé d’adresser la parole à Lucie depuis sa rupture avec Romain en en 2008. Vous recommencez. Marie Laure et son fiancé Aurélien, Alix et son nouveau copain Jules, Romain tout seul, Maxime et Juliette, Bastien et sa copine du moment (dont le prénom aura probablement changé trois fois d’ici le jour J) et Linda, l’éternelle célibataire de la bande. Prêt à crier victoire, vous pensez brutalement la réaction de Romain si vous exilez la fameuse Lucie à une autre table alors qu’Alix parade avec Jules. Vous recommencez. Marie Laure et son fiancé Aurélien, Alix toute seule, Romain tout seul, Maxime et Juliette, Bastien accompagné de sa copine du moment et Linda…que vous supplierez de se trouver un chevalier servant d’ici là. Vous videz une tasse de café et écrasez avec satisfaction votre mégot de cigarette avant d’attaquer la dernière table…

La table fantôme (ou celle des gens que vous ne saviez pas où placer)

Vous y ajoutez d’emblée Jules et Lucie, les compagnons respectifs de Romain et Alix, en espérant qu’ils sympathisent, votre parrain et sa femme, le petit ami de votre sœur Bérénice ainsi qu’Yvan et Brice accompagnés de leurs femmes, des copains d’enfance que vous n’avez pas vue depuis plus leurs mariages…il y a dix ans. Vous vous excusez mentalement auprès de Caroline avant d’ajouter à la liste Gabriel le comptable, vous êtes pour la solidarité et l’entraide au boulot mais vous avez bien l’intention de demander une augmentation avant la fin de l’année.

Victoire! Vous pouvez souffler.

A force de stratégie, de finesse et de diplomatie, vous êtes venu à bout du problème ! Vous avez beau étudier votre plan de table dans tous les sens, il n’y a rien à dire, il est parfait ! Vous vous congratulez mentalement avec chaleur et vous servez même un verre de vin (et une cigarette) vous fêter ça ! Vous êtes le meilleur, vous êtes brillant, vous êtes le Jules César de la création de plan de table, le Richelieu des relations mondaines, le Talleyrand de l’organisation de mariage, le…

« Mon chéri! » Florence vient de rentrer et s’engouffre dans le salon. «J’ai vu avec maman pour la déco, on s’est décidées pour une grande tables rectangulaire ! C’est plus sympa que dix tables rondes non ? »

Vous regrettez amèrement d’avoir fumé votre dernière cigarette

Commentaires